Intervenants

Francisco Mesa “EL NANO”

Francisco  Mesa « El Nano » débute ses études de danse aux côtés du professeur Martin Vargas. En 1991 il entre au conservatoire de Danza de Ribarroja (Valencia). En 1992 il fait déjà parti du Ballet Español de Valencia. En 1995 il déménage à  Séville pour se perfectionner en flamenco auprès de Javier Latorre, Manolo Marín, Fernando Romero, et beaucoup d’autres.

En 1996 il rejoint la compagnie de Cristina Hoyos et danse dans ses spectacles mondialement connus tels que « arsa y toma », « Al compas del tiempo » et « Tierra adentro ».

En 1998 il reçoit le 1er prix  Certámen Coreográfico de Danza Española y Flamenco, aux côtés de Fernando Romero et d’Isabel Bayón.

Francisco Mesa “El Nano” a collaboré avec plusieurs artistes de l’art flamenco tels que Adrián Galia, Manolo Marín, Pilar Tavora, Mercedes Ruiz, J. Luis Castro et Carlos Martín.

Francisco Mesa « El Nano »est également danseur de tablao. Il a dansé dans des tablaos tels “Los Gallos”, “El Cordobes”, El Arenal”, el Museo Del Baile Flamenco, Casa del Flamenco.

En outre, Francisco Mesa « El Nano » est professeur de danse flamenca aux écoles Ados et El Museo del Baile Flamenco à Séville.

Francisco Mesa « El Nano » se produit en tant que danseur et donne régulièrement des cours et des stages dans le monde entier (Japon, États-Unis, Europe).

Télécharger son CV complet : El Nano

Monica Hidalgo

Monica Hidalgo, enseignante et danseuse professionnelle de flamenco, vit et travaille à Séville, le berceau du flamenco. Diplômée du Conservatoire de danse de Valencia en danse espagnole et flamenca, Monica s’est formée auprès de très grands maîtres flamenco : Cristina Hoyos, Eva la Yerbabuena, Manolo Marin, Belén Maya, Javier Latorre et beaucoup d’autres.

professeur_monica

En 1996, Monica commence sa carrière de danseuse-chorégraphe et de professeur de danse. Très rapidement, elle entre dans la compagnie de Cristina Hoyos et danse dans ses spectacles mondialement connus « Al compas del tiempo » (2000) et « Tierra adentro » (2002). En 2007, elle est chorégraphe aux côtés de Christina Hoyos dans l’opéra « Carmen », dirigée par Carlos Saura.
En outre, Monica a collaboré avec plusieurs artistes de l’art flamenco tels que Manuel Carrasco, Pilar Tavora, Juan Ogalla, José Carlos Plaza, David Peña Dorantes.

Danseuse de tablao, Monica est également professeur de danse flamenca aux écoles Ados et El Museo del Baile Flamenco à Séville. Artiste du Flamenco Puro, d’un excellent niveau technique et d’une grâce hypnotisante, Monica est également connue pour son talent de pédagogue. Passionnée pour l’enseignement, elle adore transmettre son art, ce qui lui a valu sa renommée internationale. Monica Hidalgo se produit en tant que danseuse et donne régulièrement des cours et des stages dans le monde entier (Japon, États-Unis, la Grèce, la Belgique).

Télécharger son CV complet : Monica Hidalgo

Kuky Santiago

Né en Belgique, Kuky Santiago commence à danser dès l’âge de 3 ans sous la direction de son père Tony Santiago et de son oncle Leo Molina. C’est un bailaor racé et de caractère, qui se produisait déjà à l’âge de 6 ans au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Sa carrière professionnelle l’a amené à danser sur les scènes de pays comme la Hollande, la France, l’Allemagne et l’Angleterre. Kuky Santiago accumule les premiers prix de baile aux concours de Cádiz et Anvers et a participé à une multitude de projets artistiques, montrant son art et son baile dans presque la moitié du monde. Depuis qu’il est arrivé à Cádiz à l’âge de 20 ans, il n’a cessé de se produire et s’est confirmé comme l’un des bailaores d’avenir de la capitale gaditane.

La formation est une constante de son évolution en tant qu’artiste et l’amène à s’installer à Séville pour étudier pendant trois mois avec la famille Farruco et Juan de los Reyes.

Kuky Santiago a fait partie du spectacle « Toma Castaña » dédié à Cádiz, et de « Maera Vieja » avec lequel il a voyagé jusqu’au Costa Rica. Il a aussi participé au festival de Cosquín avec la compagnie de Joaquín Linera “El niño de la Leo” et au festival de Musiques du Monde de Gwangju et Séoul (Corée du Sud) entre autres.

Kuky Santiago a dansé aux côtés d’artistes de la taille de Luis de la Carrasca, David Palomar, Chiquetete, Arcangel, Mariana Cornejo ou el « Cascarilla de Cádiz ».

Kuky Santiago offre un baile puro avec beaucoup de nuances et une force spéciale. Sur scène ce bailaor se dénue du préconçu et s’attèle à montrer le génie le plus flamenco. Kuky Santiago sait transmettre son sentiment dans chaque golpe et unit les détails du flamenco le plus pur avec la touche de la nouvelle génération et des nouvelles valeur de l’art flamenco. Travaillant avec différentes formations, Kuky Santiago sait tirer parti de n’importe quel cuadro de cante, en propulsant de superbe manière le cante et le toque avec sa danse esthétique. Elégance et finesse du braceo enveloppent un baile de virtuosité dans les pieds et un zapateado aux grand moments et aux remates impecables. Kuky Santiago reçoit toujours de bonnes critiques et ne laisse indifférent le public ni la critique dont il arrive toujours à se faire remarquer.

Steven Fougères

steven-fougeres-1212

Steven Fougères pratique le piano et la guitare depuis son enfance. C’est au cours d’un séjour d’étude de guitare jazz à Cuba qu’il découvre le Flamenco. Il s’installe en Andalousie en 2001 et étudie auprès de Gerardo Nuñez, Miguel Ángel Cortés, Martin Chico entre autres… Il termine finaliste au concours de Flamenco de Utrera en 2008 et remporte le second prix d’accompagnement du chant et de la danse en 2009 lors du festival international de guitare de Cordoue. Il y étudie auprès du Niño de Pura, Paco Cortes, Pedro Sierra, Eduardo Rebollar… Il se produit avec de nombreux chanteurs et danseurs flamencos traditionnels et participe à des projets métissant flamenco et jazz avec le trio La Vuelta ou encore flamenco et musique du monde avec la chanteuse Maria Robin.

 

Cécile Evrot

 

Pianiste de formation, sa rencontre avec le flamenco à quinze ans est une révélation. Elle s’oriente instinctivement vers le chant, qu’elle étudie d’abord en autodidacte pendant plusieurs années.
Elle se formera ensuite en Espagne auprès de José Mendez (Jerez) et Juan José Amador (Sevilla), et forgera son expérience de l’accompagnement du baile auprès de Carmen Ledesma et Pilar Montoya « La Faraona ».
Lors d’un séjour à Séville en 2014, elle fait la rencontre du mythique cantaor Juan Peña El Lebrijano qui deviendra son maestro et avec qui elle nouera une relation très forte qui nourrit encore aujourd’hui son approche du chant.

Artiste aux multiples visages (elle est également comédienne et compose ses propres chansons), Cécile Evrot travaille aujourd’hui aux côtés d’artistes reconnus de la scène flamenca française et européenne.
Elle enseigne par ailleurs au sein de plusieurs associations et propose une approche sensitive y décomplexée du cante, dans le plaisir et le respect des valeurs fondamentales du flamenco.

Tatiana Panfilkina

Tatiana a grandi à Saint-Pétersbourg où elle pratique très jeune la gymnastique artistique et sportive ainsi que la danse classique. En 2004, elle commence son parcours flamenco. Elle suit régulièrement des stages de danse flamenca avec des danseurs professionnels (Gabriela Gutarra, Felipe de Algeciras, Juan Polvillo, La Choni, Javier Martos, Alejandro Granados, Monica Hidalgo, Alicia Marquez, La Moneta, el Nano, Kuky) et participe à plusieurs festivals de flamenco de Saint-Pétersbourg et de Moscou. Installée en France, depuis 2008, elle sillonne la Bretagne pour partager sa passion et enseigner la danse flamenca au sein de plusieurs associations : Apsâra Flamenco, Azahar,  El Kantara, Sirely Danse, Guitare Flamenco, Flamenco Libre. Elle fait aussi partie des groupes « Sabor Flamenco » et « Fragancia » qui proposent régulièrement des spectacles dans toute la Bretagne.

Jean-Baptiste ANDRE

Musicien éclectique, il intervient depuis une quinzaine d’années en tant que guitariste ou contrebassiste dans différents projets: Jazz, musiques du monde, chanson.

En 2008, il découvre le flamenco (danse et musique) à Séville ou il séjourne quelques temps. Fasciné par l’interaction existant entre la danse, la guitare, le chant et les palmas il se lance dans l’ apprentissage de ces différents aspects. Il débute la guitare flamenca grâce à Steven Fougères qu’il rencontre à Séville, il suit ensuite les cours de Paco Cortes, Pedro Viscomi et stages avec Raul Cantizano. Il a reçu les enseignements en danse de Francisco Nano Mesa, Angel Atienza,  Monica Hidalgo, et ponctuellement de maîtres tel que Andres Peña, Juan Ogalla, Alejandro Granados, Manolo Marin… Intéressé par tous les aspects du flamenco, il prend des cours de palmas, et s’intéresse au chant. Il retourne régulièrement en Andalousie pour se former auprès des maîtres Andalous et se nourrir de cet art exigeant. Il participe maintenant à des projets flamenco comme « Sonanta » (concert), « Hoy No Luce Y Ayer Lucia » (spectacle danse), La Vuelta (chansons flamenco jazz)…